Conaitre le Co ... Co-Naître AU Co?

Au moment où le "co" devient un sujet d'intérêt partagé entre la société civile, citoyenne et au coeur des entreprises (à but lucratif ET non lucratif), nous constatons (nous : facilitateurs, consultants, chargés de projets innovation, agilité...) un haut niveau d'attente théorique sur le sujet.  Nombreuses des questions qui nous sont adressées portent quasi exclusivement sur l'appréhension intellectuelle de la question.
Si la formalisation des process, étapes et surtout écueils du Co peuvent évidemment apporter des éclairages, je souhaite ici faire part de cette dérive qui nous éloigne précisément du Co : vouloir l'appréhender uniquement par la pensée!
En fait, et c'est complétement contre-intuitif, dans le Co, les vrais leviers ce sont les "JE"... et si la formation théorique constitue une partie du processus, il s'agit en fait surtout beaucoup plus de TRANS-formation : co-naître au Co.
Les différents leviers activables passent nécessairement par les expérimentations pratiques et la confrontation de nos idées, croyances, opinions, postures... pour nous ouvrir (nous, les JE en JEU) à une démarche écologique pour tous. C'est aussi une des raisons pour lesquelles on ne parle pas de formateur au CO mais de facilitateur qui vit, lui aussi ces trans-formations au fil des séminaires et ateliers).
Les neurosciences éclairent ce besoin fondamental d'adéquation entre émotion et apprentissage, contenus et cadres, signes et sens... et je suis heureuse de réaffirmer aujourd'hui mon élan à contribuer à nous TRANS-former pour un vivre dans le monde que nous nous souhaitons! Depuis vingt ans je m'applique à développer les programmes qui permettent ces trans-formations en douceur et avec bienveillance (et la bienveillance, loin des images d’Épinal, demande engagement, courage et affirmation). Je choisis ainsi dans les projets des partenaires et des outils  eux-mêmes bienveillants pour accompagner les transitions!